Hopital-Sainte-Reyne

pays-alesia-seine-auxois-Abbaye-de-Flavigny-Fabrique-dAnis-cour-de-hopital pays-alesia-seine-auxois-Abbaye-de-Flavigny-Fabrique-dAnis-hopital-sainte-reine-Apothicairerie pays-alesia-seine-auxois-Abbaye-de-Flavigny-Fabrique-dAnis-tableau-relique-sainte-reine-hopital

L’hôpital Sainte Reine a été fondé en 1659 alors que pèlerinages et culte des reliques sont à leur apogée dans le royaume de France et au-delà. Les pèlerins, venus de toute l’Europe,  se pressent en grand nombre autour d’une source guérisseuse qui aurait jailli au 3ème siècle sur le lieu du martyre d’une jeune chrétienne : Sainte Reine.

A l’initiative  de la Société du Saint-Sacrement, avec le soutien de Saint Vincent de Paul et l’aide financière de la monarchie,  des bourgeois parisiens (MM Desnoyers et Blondel)  et des notables  de l’Auxois décident la création d’une institution hospitalière destinée aux seuls pèlerins qui recevront là  assistance morale et matérielle.

L’hôpital est bâti selon un plan que l’on  retrouve dans  les nombreux établissements hospitaliers  construits en Auxois à cette époque. Au centre la chapelle surmontée d’un clocheton bien repérable, de part et d’autre une salle, l’une pour les hommes, l’autre pour les femmes. Les constructions se poursuivront jusqu’à la Révolution  en dépit du recul du pèlerinage. On a donc, peu à peu,  accueilli les villageois et les habitants de la région. En décembre 1796, la fondation privée  deviendra un hospice civil puis un hôpital local  placé sous la tutelle de la commune, situation qui durera jusqu’à la création du groupement  hospitalier en 2011.

Cette histoire témoigne de la permanence depuis l’Antiquité d’un culte des eaux guérisseuses et des divinités qui leur sont associés. Permanence qu’illustre le riche patrimoine historique et culturel qui peut être admiré derrière les hauts murs de l’hôpital Sainte Reine :

  • La cour d’honneur restaurée à l’identique en 2000 d’où l’on a sans doute le plus beau point de vue sur l’environnement du mont Auxois.
  • La chapelle dont les murs portent les 13 tableaux du cycle de Sainte Reine. Collection unique, en cours de restauration, qui témoigne de l’art pictural et des représentations religieuses du Grand Siècle.
  • Une apothicairerie du 18ème siècle aux boiseries exceptionnelles, où sont précieusement conservés 184 pots à pharmacie classés,  des 17ème, 18ème, 19ème siècles contenant encore, pour certains, les médecines originelles
  • Un ancien appartement d’administrateur devenu salle de malades  où sont exposés quelques uns des plus beaux objets accumulés au fil du temps et des donations : ouvrages remarquables, vêtement sacerdotaux, instruments de chirurgie ….
  • La salle historique du Conseil d’Administration  décorée  de rares tableaux : le portrait de la reine Marie Leczinska , consommatrice d’eau de Sainte Reine et bienfaitrice de l’hôpital, la représentation de l’hôpital, du village  et du couvent des Cordeliers en 1692 par M. Maire, peintre à Bussy …
  • Un autre appartement devenu lingerie puis bibliothèque pour les 1500 ouvrages donnés par les premiers administrateurs, de riches résidents ou des donateurs lettrés : livres religieux, recueils  de pharmacie et de médecine …

Informations pratiques

Association Desnoyers-Blondel

Chemin des bains

21150 Alise-Sainte-Reine

Tél. (33) (0)6 86 93 50 73

association.desnoyers-blondel@orange.fr


Horaires d’ouverture

Visite guidée du 10 juillet au 27 août, les mercredis, samedis et dimanches de 14h à 18h.

Toute l’année, sur rendez-vous pour les groupes de 9 personnes minimum.


Tarifs 2017

Plein tarif adulte : 4 €

Tarif réduit jeune de 12 à 18 ans et étudiant : 3 €

Gratuit – de 12 ans

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de [ Cookies ou autres traceurs ] pour réaliser des statistiques de visites.
Accepter les Cookies
x